Il y a plus de 850 ans, Hildegarde de Bingen, bénédictine, femme de lettres, compositrice, naturopathe et phytothérapeute avant l’heure, avait vu en les pierres des ” remèdes divins “. Elle rédige le Lapis Lapidarum, un ouvrage qui décrit très précisément 24 pierres thérapeutiques dont les effets sont presque tous confirmés par l’expérience moderne pour réguler les dysfonctionnements organiques et vibratoires.

Cet ouvrage montre de façon pratique et concrète que, loin des simples gris-gris ou remèdes miracle, les pierres sont des outils pour accéder à un mieux-être et nous accompagner au quotidien dans notre cheminement personnel.